Le réseau de partenaires de l'administration fédérale

La promotion du plurilinguisme au sein de l’administration fédérale porte sur la collaboration avec un réseau de partenaires impliqués dans la mise en œuvre de cette politique.

Conférence des secrétaires généraux (CSG)

La Conférence des secrétaires généraux (CSG) (art. 53 LOGA) est l'organe de coordination suprême de l'administration fédérale. Elle veille à ce que l'activité de l'administration soit prospective, efficace et cohérente. Elle participe à la planification, à la préparation et à la mise en œuvre des affaires du Conseil fédéral tout en s'occupant de l'élimination des divergences.

Conférence des ressources humaines (CRH)

La Conférence des ressources humaines comprend des représentants de tous les départements et est dirigée par l'OFPER. Elle joue un rôle essentiel dans l'élaboration, la coordination et la mise en oeuvre de la politique du personnel et de la politique de prévoyance professionnelle du Conseil fédéral.

Base légale (OPers, art. 20)

Coordination interdépartementale plurilinguisme (CIP)

Le groupe de coordination interdépartementale plurilinguisme contribue à assurer la cohérence des mesures mises en œuvre et permet un échange entre les participants représentant les départements et les unités administratives. Il est un instrument permanent de coordination.

La déléguée fédérale au plurilinguisme préside ce groupe (Instructions concernant le plurilinguisme, chiffre 54). Ses membres ont été désignés par départements, ou ont été invités par la déléguée fédérale au plurilinguisme.

Chancellerie fédérale (CF) – langues

La Chancellerie fédérale joue un rôle dans les domaines du plurilinguisme institutionnel, de l'information, de la coordination des activités des services linguistiques de l'administration fédérale et des publications officielles.

Le Conseiller pour la politique linguistique de la Chancellerie fédérale soutient la Chancellerie fédérale dans ses tâches dans le domaine linguistique, notamment en ce qui concerne le plurilinguisme institutionnel, la représentation des communautés linguistiques et les publications officielles. Il assure également le secrétariat de la «Conférence interdépartementale des services linguistiques» (CISL).

Office fédéral de la statistique (OFS) – langues

Si le pays est plurilingue, quelle est aujourd’hui la part des Suisses qui parlent régulièrement plusieurs langues ? L’Office fédéral de la statistique maintient des données précises sur le paysage linguistique de la Suisse. Les relevés incluent les quatre langues nationales, ainsi que les langues non nationales. En plus du recensement général, l’OFS conduit des enquêtes thématiques, notamment l’enquête sur la langue, la religion et la culture.

Enquête sur la langue, la religion et la culture

Office fédéral de la culture (OFC) – langues

Dans le cadre de sa politique d’encouragement de la culture et du Message culture 2016-2020, la Confédération cherche à renforcer la cohésion sociale en s’appuyant principalement sur deux piliers : la promotion des langues nationales et de la compréhension entre les communautés linguistiques, en vertu de la loi du 5 octobre 2007 sur les langues (LLC), et l’encouragement des échanges culturels à l’intérieur du pays, conformément à la Loi sur l’encouragement de la culture (LEC).

Message concernant l’encouragement de la culture pour la période 2016 à 2020 (Message culture)

Office fédéral du personnel (OFPER) – langues

L'Office fédéral du personnel (OFPER) est l'organe spécialisé en matière de politique du personnel de la Confédération. Il se charge d'élaborer les bases légales ainsi que les instruments nécessaires à la gestion et à la coordination du personnel au sein de l'administration fédérale.  

Rapport sur la gestion du personnel – Exercice 2016 (mars 2017)

DFAE – secteur minorités et secteur francophonie

Au sein du DFAE, la Division I: Droits de l’homme, droit international humanitaire, justice pénale internationale, droit diplomatique et consulaire traite, avec les autres services compétents du DFAE du thème des droits de l'homme, y compris la ratification d'instruments internationaux dans ce domaine et la rédaction des rapports destinés aux comités des Nations Unies sur leur mise en œuvre par la Suisse.

Le Service de la Francophonie est chargé de coordonner la politique suisse envers l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). L'OIF comprend 80 Etats et gouvernements, membres, observateurs ou associés, dont près d'un tiers sont situés en Afrique sub-saharienne.

Réseau « Capito? »

En 2015 a été lancé le projet « Capito? Comprendere l'italiano in Svizzera » qui propose une sensibilisation à la langue et à la culture de la Suisse italienne (développement des compétences réceptives en italien). Ces modules s’adressent à des cadres supérieurs et cadres moyens avec fonction de conduite, francophones ou germanophones disposant de bonnes connaissances du français. Les participants à ce projet représentent un des réseaux sur lequel la déléguée fédérale au plurilinguisme s’appuie.

Letzte Änderung 09.02.2018

Début de la page

https://www.plurilingua.admin.ch/content/plurilingua/fr/home/netzwerk/partner-netz.html